• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

La princesse Kongo et Kimpa Vita, la prophétesse des Kongos: deux femmes au destin commun

La princesse a ensuite fondé le Palmares ou le Quilombo dos Palmares, une communauté d'Alagoas, au Brésil, composée d'esclaves en fuite. La princesse était la mère de Ganga Zumba et la grand-mère maternelle de Ganga Zumbi . Il est documenté que la princesse a été achetée uniquement dans le but de la reproduction avec d'autres esclaves. Quand elle est tombée enceinte, la princesse a été vendue à un moulin à Porto Calvo, au Brésil.

Dans son deuxième au dernier mois de grossesse, la princesse a formulé le Palmares. Elle a ensuite donné naissance à Ganga Zone, Ganga Zumba, Sabina et Zona. Zumba était le premier chef des Palmares. Par la suite, les allées et venues et le destin de la princesse sont inconnus.

Kimpa Vita, la prophétesse des Kongos: Son influence dans les religions Afro-Américaines

 Posté le 03/16/2020

Son influence dans l'Histoire du Peuple Noir et dans les religions Afro-Américaines

Nous sommes en 1704, au Royaume Kongo, alors occupé par les Portugais. Elle s'appelle KIMPA VITA (TCHIMPA VITA OU KIMPA M'VITA), et Ndona BEATRICE de son nom occidental. Elle est agée de 20 ans et elle est originaire du Mont Kibangu, une région où coulent 5 rivières. Au mois d'aout de cette année là, la jeune femme reçoit la vision d'un homme qui lui dit :

Je suis Saint Antoine, j'ai été envoyé par Dieu pour apporter son enseignement aux Kongos. J'ai longtemps essayé de venir en aide a ce peuple, allant de province en province, j'ai d'abord été à NZETO, mais ils ne m'ont pas bien reçu. Ensuite je suis allé à SOYO, ils ont voulu me battre. J'ai fui et je suis arrivé à BULA, la même chose m'est arrivée. Actuellement, j'essais ici a Kibangou et je t'ai choisie ensuite .

L'homme aurait alors pris alors possession du corps de KIMPA VITA.

Selon la tradition Kongo, l'endroit où coule une rivière est un endroit sacré, car il constitue la frontière entre le monde réel et le monde invisible (la foret et les chutes d'eau aussi). KIMPA VITA est une NGANGA MARINDA, c'est à dire une prêtresse traditionnelle ou initiée de la société secrète "KIMPASI". Elle y avait été initiée très jeune mais avait décidé d'abandonner. La société KIMPASI avait pour mission de délivrer les gens des forces du mal à travers des cérémonies d'exorcisme appelées "MBUMBA KINDONGA". Pour les missionnaires, la société KIMPASI était une société secrète de sorcellerie, et la plupart de leurs temples qui se trouvaient dans la foret ont été détruits par les capucins. Inversément, pour les membres de la société KIMPASI, les prêtres capucins étaient des sorciers.

KIMPA VITA, annonça a à sa famille de quelle façon St Antoine l'avait possédée et leur expliqua sa vision. Elle leur dit que Dieu lui avait donné la mission de prêcher la vraie religion des NE-KONGO. Elle commença par prêcher sur le mont Kibangou, la montagne sacrée, et osa ensuite se présenter en personne au palais royal pour demander au ROI PEDRO IV de se joindre à elle pour pouvoir prier le « vrai Jésus » afin de restaurer le royaume alors saccagé par la guerre.

Un prêtre portugais, le PERE BERNARDO DA GALLO, qui témoigna de cette visite de Kimpa Vita au palais, raconte qu' au passage de la jeune femme des arbres tordus ou à terre se sont redressés et que les portes du palais se sont ouvertes elles-mêmes, comme repoussées par des mains invisibles. Kimpa Vita leur disait:

Nous aussi nous avons des saints au Kongo. Les blancs ont blanchi Dieu pour leur profit mais un nouveau royaume va naître et il faudra reconstruire la ville, relever les maisons.

Imhotep

imhotep imhotep2 

Pour soutenir nos efforts

Faites un don à l'institut Per aâ n Imhotep pour soutenir nos efforts.

Amount: 

devenir-membre-home